L’importance des abeilles dans le maintien de l’écosystème

Les abeilles sont essentielles à un environnement sain. Ce sont aussi de beaux et fascinants petits insectes. Il y a près de 20 000 espèces d’abeilles connues dans le monde et elles possèdent une place de choix dans la nature en général. Plus d’informations sur ce sujet dans le présent article.

Importance des abeilles dans la pollinisation

Les abeilles sont bénéfiques en raison de leur pouvoir de pollinisation, aidant à fournir de la nourriture sous forme de fruits, baies, noix, feuilles, racines et graines. C’est une évidence qu’une très grande partie de la base de l’alimentation de l’homme dépend des abeilles (et d’autres pollinisateurs), car sans elles, certains aliments ne seraient même pas présents. Ce ne sont pas seulement de délicieux fruits qui permettent de préparer de bonnes choses comme de la crème glacée aux fraises, de la tarte aux pommes, des muffins aux myrtilles ou autres qu’elles donnent. Elles apportent aussi leur aide dans la production de savoureux légumes comme des pois et des haricots. D’autre part, les abeilles aident de même à assurer que les graines se fixent pour de nombreuses espèces de plantes, ce qui permet de récolter une partie pour semer une culture pour l’année suivante. Ceci est important même pour les cultures foliaires telles que certaines brassicacées comme le chou frisé.

Les abeilles profitent à la biodiversité

Outre le fait que la pollinisation est importante pour la production alimentaire, les abeilles contribuent grandement au paysage, aux jardins et à l’enrichissement général de la nature.  Elles sont de ce fait bénéfiques pour l’environnement en général. Elles pollinisent aussi bien les fleurs sauvages que les arbustes, améliorant et assurant ainsi la biodiversité et la beauté des plantes un peu partout dans le monde. Les abeilles pollinisent également les aliments consommés par d’autres animaux et oiseaux. Ils peuvent donc bénéficier des baies, des graines et de certains fruits et noix qui sont pollinisés par ces insectes et d’autres pollinisateurs.

Ce ne sont pas seulement les fleurs et les cultures vivrières qui sont pollinisées par les abeilles. Ce point est souvent négligé, mais de nombreux arbres en ont de même vraiment besoin. Marronniers d’Inde, rameaux, aubépine, noisetier, houx, aulne, les majestueux tilleuls indigènes et arbres fruitiers : cerisier, poirier, prunier, coing et pommier n’en sont que quelques exemples. Les abeilles, bien sûr, profitent aussi des arbres. Ceux-ci, à leur tour, soutiennent beaucoup d’animaux sauvages, aident à stabiliser la structure du sol et les paysages, et sont les poumons de la terre ! C’est, en quelque sorte, un rapport gagnant – gagnant.

Les abeilles sont donc de véritables donneurs de vie. Grâce à leur seule capacité de polliniser certaines plantes, elles peuvent déjà être qualifiées d’indispensables au maintien d’un écosystème sain. Cependant, elles sont en grand danger actuellement. Il est absolument nécessaire de prendre des mesures pour les défendre contre les différents facteurs qui peuvent les nuire.