Les gestes à adopter pour protéger l’environnement

Planète

Ah la terre mère, elle doit nous maudire depuis la toute première génération, en se disant « j’en ai accueillis des espèces depuis le temps et même des coriaces qui ont nécessité des astéroïdes pour les déloger, mais là je peux dire que c’est la pire chose que je n’ai jamais porté ! ». C’est vrai, on lui a mené la vie dure à notre petite planète bleue ! Entre les millions de tonnes de déchets qu’on a lâchés en croyant qu’ils allaient s’évaporer comme par magie, et les perturbations des saisons et de la température, on peut dire qu’on lui a donné de la fièvre au sens propre.

Est-il trop tard ?

A vrai dire, ça fait déjà des dizaines d’années que la sonnette d’alarme est enclenchée ! Et mis à part quelques individus et organisations affolés par l’évidence qui nous pend au nez , le reste de l’humanité à l’air de croire au père noël. Mais à moins que ce père noël ne se serve de ses rênes pour transporter nos déchets dans une autre dimension et qu’il ne fasse tomber de la neige magique sur l’ensemble de la planète pour la refroidir… bah on fonce droit dans le mur. En gros, c’est le moment ou jamais d’agir !

Ces petits « riens » qui font tout !

Il n’y a pas que les grands gestes qui comptent, ces petites habitudes ancrées dans la consistance du quotidien peuvent peser d’un poids redoutable sur le devenir de l’environnement, surtout si on s’y met tous ensemble.

  • Le tri des déchets : cela ne demande presque aucun effort de compartimenter notre poubelle pour optimiser les possibilités de recyclage, et même côté hygiène, le fait de ne pas mélanger les déchets organiques biodégradables avec le plastique et les emballages donne un aspect beaucoup plus propre même à une poubelle.
  • L’achat en vrac : l’emballage c’est « has been », c’est le moment du retour aux sources, de l’achat naturel et responsable, plus personne n’a besoin que ses pois chiches viennent de telle ou telle marque pour savoir faire du houmous.
  • Marches, courses, vols, vélo : pour les petits trajets, les courses à l’épicerie du coin, la route quotidienne vers l’école ou le boulot, tant que c’est faisable on fait fonctionner nos muscles, en plus de ça cela fait circuler le sang et booste notre énergie.
  • Y aller doucement sur le thermostat : Dans votre appartement, pas besoin qu’il fasse moins 10 degrés en été et 50 en hiver pour que vous vous sentiez à l’aise, optez pour des températures en accord avec la saison actuelle, en plus de ça, cela fera beaucoup de bien à votre porte-monnaie.

Si je veux voir grand ?

Si la fièvre de la planète vous a profondément atteint et que ces petites choses ne suffisent plus à vous déculpabiliser, il y a déjà beaucoup de fondations qui luttent activement pour la planète et auxquelles vous pouvez faire des dons.
Vous pouvez aussi investir dans l’achat d’une voiture électrique ou d’une maison eco-friendly.